Swissleaks: ‘ les banquiers suisses HSBC-ronselden des clients belges sans licence

Swissleaks: ‘ les banquiers suisses HSBC-ronselden des clients belges sans licence
02/11/15 à 07:49-mis à jour à 08:07
Une audience d’un conseiller juridique de la branche suisse de la Banque HSBC bank en Belgique quelques fois montre que les erreurs. Le Consortium International des enquête (CIJ) mis en évidence des choses remarquables.
Le journal Français Le Monde a obtenu un rapport d’un essai de David Garrida en mains. L’homme a été interrogé par les enquêteurs belges comme témoin dans l’enquête sur les activités de la HSBC. Comme conseiller juridique auprès de la Banque, il a donné plus d’explications sur les activités de la Banque. En Belgique sont les journalistes d’investigation Lars Ballantyne du temps et David Cameron pour MO * impliqués dans les révélations au sujet de Swissleaks.
Réunions secrètes
L’interrogatoire est démontré, par exemple, que les banquiers suisses n’avait aucune autorisation à recruter des clients en Belgique. Qui s’est passé pour les clients potentiels à la maison et au cours de réunions secrètes dans les hôtels. Fait intéressant, la succursale belge de la banque aurait été au courant des activités. Lorsque la Banque Suisse a appris a fini avec les autorités belges, cette information était, si les banquiers suisses ici n’est plus se retrouver avec les clients.
Aider avec les sociétés offshore
Une autre confession frappante est sur les entreprises de l’écran (offshores) qui la Banque proposée à ses clients belges à Genève pour faire leurs comptes suisses à gérer. Par ces constructions a pour clients mai pour leur capacité hors de portée du fisc.
Le chef de la Direction suisse avoue que la Banque qu’offshores aujourd’hui n’est plus serait Palm au large à ses clients.
Département opérations diamant a cessé
Reconnaît en outre Garrido qui le département sombre MEDIS de la Banque Suisse, qui les centaines de diamantaires d’Anvers sont abolis qu’en 2013 après un greffier, l’accumulation des affaires de blanchiment d’argent avec les trafiquants de drogue et les contrefacteurs. Enfin, les Garrido que la Banque n’exclut pas un IOU ou de règlement.
« Si nous déterminons qu’il est dans notre intérêt d’utiliser les possibilités qui existent pour cette procédure à son terme sans un processus, puis c’est le chemin que nous allons prendre, » dit Garrido.
« Règlement rend quelque chose sur »
Quelle serait la portée d’une telle démarche, n’est actuellement pas encore à prévoir. Que le « a » serait milliards de règlement, serait journaliste pas dit Kristof Cami . « Mais si la Banque organise avec le gouvernement, puis il fournit toujours quelque chose sur », dit-il dans la matinée. « C’est peut-être pas si mauvais. » L’alternative est le début d’une longue bataille juridique, dont le résultat est incertain.
La Banque elle-même ne répondrait pas
L’avocat de HSBC Belgisce ne réagirait pas au procès. Dans le temps que la Banque dit Raf Verstraeten de Cassation tire à la validité de la recherche dans notre pays pour contester.
‘ Directeur syndical mentionnés dans Swissleaks ‘
Hier est apparu que sur le dessus de 2 450 belges disposant d’un compte chez HSBC qui, depuis des années l’objet d’une enquête menée par l’administration fiscale belge et la Cour, un autre belges 722 avait un secret, tenu à Genève.
La soirée a été formé en agitation Le Soir sur un message qu’aussi un directeur de syndicat belge aurait un compte chez HSBC en Suisse.
Personne n’est informé sur les syndicats eux-mêmes.
Également un compte étranger en soi n’est pas illégal. Si tel est le cas, la Cour doit décider. (Belga/JH)
Cour belge forces HSBC aux confessions
• 11 février 2015 11:25
HSBC Private Bank Genève juridique directeur général au cours de son interrogatoire par les enquêteurs belges ont reconnu plusieurs erreurs en octobre l’année dernière.Cela ressort du procès-verbal de cette audience. Des journalistes d’investigation de l’heure et de la SwissLeaks-consult via l’ICIJ pourraient le journal Français Le Monde.
Directeur exécutif David Garrido admet que la Banque Suisse avait pas autorisé en Belgique active, mais que les banquiers suisses ici encore à faire face avec des clients belges. Lorsque la Banque Suisse a appris a fini avec les autorités belges, cette information a été et qu’une enquête avait été ouverte, si les banquiers suisses ici n’est plus se retrouver avec les clients. La succursale belge de HSBC n’était pas impliquée dans le secret datant des hôtels et où les clients belges à la maison, dit-il.
#Swissleaks
Toutes les divulgations et les réponses une par une. Lire icinotre dossier complet sur Swissleaks.

Une autre confession frappante de la HSBC-réalisateur suisse est sur l’ écran des entreprises (offshores) qui la Banque offre à ses clients belges à Genève pour rendre leur Suisse comptes-anonyme-moi de gérer. La Cour comprend un témoignage d’un ancien employé d’HSBC Genève, qui a obtenu de la Banque elle-même à la création de cette sociétés écran au Panama et dans d’autres paradis fiscaux, mais que la Banque donc surtout essayé de garder les clients après la directive épargne européenne. Le Tribunal Suisse que la chef de la direction de la Banque avoue à la belge qui offshores serait aujourd’hui n’est plus Palm de ses clients. ‘La réalité juridique est le même, mais une banque fiable qui pourrait maintenant s’attaquer différents.’
MEDIS
En outre, le ministère reconnaît que la sombre Garrido MEDIS Banque Suisse, qui les centaines de diamantaires d’Anvers exploité seulement en 2013 est abolie , après une accumulation d’affaires de blanchiment d’argent avec drogue, trafiquants et faussaires. Toutefois, la Banque n’a aucun client de « roodhete » lui-même a signalé à l’antiwitwasdiensten Suisse.
Enfin, Garrido au cours de l’interrogatoire que la Banque n’exclut pas l’admission de culpabilité ou de l’établissement. L’avocat belge de la Banque, Raf Verstraeten, ne veux pas répondre à la divulgation de documents de l’enquête. ‘Je ne veux pas entrer dans la position de la Banque, alors que l’enquête va.’ L’avocat a déclaré que la Banque à la Cour de Cassation tire à la validité de l’ensemble belge de la recherche pour contester.
Belgiquefiliale HSBC accusations de fraude
Procureurs belges ont facturé une filiale de la Banque britannique HSBC à la fraude et le blanchiment d’argent d’une valeur de plusieurs centaines de millions d’euros, principalement pour les négociants en diamants dans le Centre international de l’industrie d’Anvers.
Suisse filiale HSBC Private Bank SA (Suisse), qui est détenue par le géant bancaire axée sur l’Asie, aurait aidé des centaines de clients tricher l’État belge, une déclaration par les procureurs, a déclaré lundi.
C’est le dernier d’une série d’enquêtes internationales sur les pratiques allant du Bureau de change gréement, Libor gréement et produit ventes abusives qui a endommagé la réputation des grandes banques.
Pratiques bancaires aussi avait contribué à déclencher la crise financière mondiale de 2008 qui a conduit à une récession mondiale.
Le procureur belge a dit la filiale HSBC a été inculpée de fraude grave et organisée, conspiration criminelle, le blanchiment et illégalement fonctionnant comme un intermédiaire financier.
Il dit que les allégations « datent de plusieurs années et impliquent la sollicitation et la gestion des avoirs de clients fortunés, principalement de l’industrie du diamant Anvers ».
« La Banque Suisse est également soupçonnée de sciemment favoriser et encourager la fraude fiscale, donnant les clients privilégiés aux comptes offshore, en particulier dans le Panama et les îles Vierges. »
Anvers, est un port dans la région du Nord néerlandophone de la Belgique, abrite le Syndicat mondial de concessionnaires pour diamants.
En 2012, ministre belge de la justice a ordonné une enquête dans une controverse croissante sur la fraude fiscale possible chez les diamantaires d’Anvers, après que les autorités Français ont transmis une liste de plusieurs dizaines de trafiquants soupçonnés de placer les actifs en Suisse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s